Un livre pour découvrir la naissance naturelle

Pour une NAISSANCE à visage humain

Me voici venue vous présenter un autre livre !
Cet article vient entre autre alimenter mon défi
.

J’ai épluché vos suggestions et beaucoup des livres que vous m’avez proposé m’inspirent ! Un grand merci à vous Smile. Je me suis procuré plusieurs d’entre eux et j’ai commencé à les lire tranquillement.
Cependant, aujourd’hui je vous propose d’en découvrir un autre, que j’ai moi-même découvert un peu par hasard…

Je trouve cela très intéressant d’en parler car il est parfait pour une première approche de la naissance naturelle.

Vous vous posez des questions sur la médicalisation parfois excessive du suivi de grossesse et de l’accouchement ?
Peut-être vous interrogez-vous sur les alternatives possibles ?
Vous aimeriez avoir des informations sans aborder tous les aspects de la question en détail ?

Alors je vous conseille de lire ce petit livre court, facile d’accès et peu onéreux qui aborde le sujet de la naissance naturelle de façon brève mais de façon très juste.

 

Qui a écrit ce livre ?

L’auteure de ce livre est avant tout une passionnée.
Avant même de devenir mère, Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau s’est intéressée à tout ce qui tourne autour de la grossesse, la naissance et l’allaitement (tout comme moi ! Winking smile ).
Cela fait plus de trente ans qu’elle s’interroge et s’informe sur le sujet. Elle a suivi tous les débats sur ce thème, assisté à la médicalisation croissante de l’accouchement et participé à diverses associations de parents telles que la Leche League.

Elle est aussi l’auteure de plusieurs petits livres comme celui-ci sur divers thèmes autour de la naissance, l’allaitement, la parentalité.

 

Quel est son objectif ?

Le caractère court et concis de ce livre est volontaire. L’auteure le dit elle-même “je ne prétends pas, en moins de cent pages, aborder touts les aspects de la question en détail. Mais j’espère en dire assez pour éveiller la curiosité et donner envie de s’informer d’avantage.” Une dizaine de pages en fin de livre sont consacrées à une partie nommée “ressources” dans laquelle on retrouve de nombreux conseils de lecture et des adresses utiles.

Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau souhaite montrer aux futurs parents qu’il existe une autre façon d’aborder la grossesse et la naissance que le “grand jeu habituel”.

 

Les gestes médicaux

Pendant la grossesse

Nous sommes interpellés sur la banalisation d’un suivi de grossesse très poussé : Plusieurs examens sont effectivement prescrits de manière systématique par certains praticiens.
Référence est faite à Michel Odent. Il considère que certains résultats d’examens peuvent être modifiés naturellement par la grossesse, le placenta envoyant des messages à la mère par le biais des hormones. Ces résultats sont source d’inquiétude et engendrent des traitements qui selon lui sont souvent inutiles.

Echographies : l’auteur nous interpelle également sur l’utilisation parfois abusive de l’échographie. Selon des études citées, l’échographie n’est pas sans impact sur le foetus. De plus l’interprétation des clichés n’est pas fiable à 100% : des erreurs de datation engendrent par exemple régulièrement des naissances déclenchées qui n’auraient pas dû avoir lieu. L’utilisation de l’échographie devrait donc être raisonnée et limitée.

Diagnostic prénatal : Ces tests, tels que celui du dépistage de la trisomie 21, ne font que donner un pourcentage de risque. Ceci peut être source d’une grande angoisse pour les futurs parents. On se questionne alors sur la systématisation de ce type de dépistages.

 

Pendant l’accouchement

De nombreux protocoles freinent la physiologie. Ils sont dans la plupart des cas utilisés “au cas où” et limitent la femme. Sa capacité naturelle à mettre son enfant au monde de façon physiologique est ainsi entravée. De plus ces gestes médicaux s’enchaînent et se justifient l’un l’autre. La femme devient alors passive malgré elle et subit en cascade :

– Déclenchement artificiel

– Rupture artificielle de la poche des eaux

– Monitoring en continu

– Position imposée

– Péridurale (elle devient souvent nécessaire suite aux actes précédemment cités qui notamment limitent le mouvement et intensifient la douleur)

– Forceps / ventouse

– Episiotomie

– Césarienne

 

J’aime ce parallèle effectué entre la pratique intense d’un sport et la naissance, sous-entendant l’utilisation de la péridurale :

Il ne viendrait à l’idée de personne de recommander à un alpiniste d’insensibiliser ses jambes pour éviter les courbatures… Evidemment, on peut prendre le téléphérique, s’il existe, au lieu de grimper. Mais la satisfaction d’être arrivé au sommet sera t-elle la même dans les deux cas ?

 

L’accompagnement

La mère, l’enfant, et le père, tous acteurs

L’accent est mis dans ce livre sur l’importance de laisser leur entière place à la mère, l’enfant, et le père. L’accompagnement se doit d’encourager la famille au complet à être actrice de la grossesse et de la naissance. C’est un premier pas vers l’autonomie de la petite famille après la naissance.

L’accompagnement global est mis en avant.

 

Le besoin d’intimité

On retrouve comme dans Le guide de la naissance naturelle et Pour une naissance sans violence ce fameux besoin d’intimité.
“Un espace familier, clos et pas trop grand, peu de lumière, peu de bruit et peu de monde autour de la femme qui accouche.”

L’accouchement à domicile est évoqué.
”[…] chaque fois que des études ont été faites sur les accouchements à domicile programmés accompagnés par un professionnel compétent, elles ont montré qu’il n’y avait pas plus de risque à accoucher à la maison qu’à l’hôpital.”

 

Plaidoyer pour la non séparation

Si l’on s’intéresse de près ou de loin à la naissance et au maternage naturels, on est intimement persuadé de la nécessité de la non-séparation mère-enfant durant les premières heures, les premiers jours, les premiers mois de vie de l’enfant.
Allaitement et peau à peau sont de plus en plus respectés.

Mais c’est sous un éclairage que je ne connaissais pas que Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau aborde le sujet.

Voici un extrait qui inspire une totale confiance en ce que l’on appelle l’instinct maternel :

[…] on a observé que des mères qui, 24 heures après la naissance, avaient passé plus d’une heure avec leur bébé et à qui on bandait les yeux et supprimait le recours à l’ouïe et à l’odorat, arrivaient à différencier leur enfant de deux autres enfants en touchant le dos de la main des bébés !

Je vous laisse aller découvrir ce bouquin simple et efficace, qui fait appel à la simplicité et au bon sens.

A nous d’inventer une naissance qui ne soit pas un retour au passé, mais qui, en s’appuyant sur toutes les connaissances récentes, remette à l’honneur la physiologie et redonne aux femmes la puissance d’enfanter qui est en elles.

Sur cette belle citation qui inspire la confiance en soi, je vous souhaite de très bonnes fêtes Smile !
J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous a donné envie de prendre un peu de temps pour vous plonger dans un joli livre, comme celui-ci, qui met en valeur la puissance féminine…

 

Pour acheter le livre c’est par ici !
Je toucherai une (toute petite) commission si vous achetez le livre en passant par ce lien. Cela m’aide à entretenir ce blog. Merci si vous le faites.

  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  • 14
    Partages

Laisser un commentaire