VRAI FAUX grossesse et naissance

VRAI ou FAUX ??? Grossesse et Naissance – 3 affirmations totalement fausses !

Depuis que je suis enceinte j’en entends des affirmations rédhibitoires concernant la grossesse, la naissance, et la parentalité !
T
out le monde autour de nous a vécu, d’une manière ou d’une autre, de près ou de loin, une grossesse, une naissance, une situation de parentalité.

Pourtant il faut être prudent car beaucoup d’affirmations que l’on entend, parfois même par certains professionnels, ne sont pas exactes. De nombreuses vieilles habitudes, pas toujours logiques et justifiées, régissent ce petit monde… Il est important d’en prendre connaissance car, oui, nous avons notre mot à dire. Nous sommes, tout de même, les “héroïnes” de notre grossesse et de notre accouchement ! Alors pas question d’être passive en cette période précieuse…

Je vous propose dans cet article une petite série de 3 affirmations que l’on entend souvent et qui sont pourtant totalement fausses.
De prochains articles VRAI/FAUX grossesse et naissance pourraient bien y faire suite…

J’en profite pour vous encourager à vous abonner à mon blog. Il vous suffit de cocher la case “Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par email” en bas de page !
Merci pour vos encouragements Smile.

 

 

1- “Clamper et sectionner le cordon ombilical est nécessaire et urgent lors de la naissance d’un enfant”

FAUX !

C’est une image que, je crois, nous avons tous plus ou moins intégrée, car elle est amplement véhiculée par les médias :
Dès qu’un enfant naît, on clampe le cordon ombilical et l’on s’empresse de le sectionner.
Alors on peut s’imaginer que c’est un geste urgent et vital. Pourtant il en est tout autre…

Le cordon ombilical est composé de deux artères et une veine. Il assure les échanges vitaux entre le sang fœtal et le placenta. C’est par ce cordon que la future maman envoie à son bébé l’oxygène et les éléments nutritifs qui lui sont nécessaires.
Il se constitue dès le deuxième mois de grossesse et il mesure environ 50cm en fin de grossesse pour une épaisseur de 1,5cm.

Lorsque l’enfant nait, si on ne le coupe pas, le cordon ombilical va cesser progressivement de battre de lui-même. En le laissant battre, on lui permet d’assurer son rôle jusqu’au bout. Le bébé découvre petit à petit la sensation de respirer. La respiration prend en douceur la relève du sang placentaire pour apporter l’oxygène.

Dans certaines circonstances difficiles, le clampage “précoce” est une technique d’urgence utile pour venir en aide au bébé (cordon exceptionnellement court ou enserrant le cou par exemple).

L’organisation Mondiale de la Santé recommande pour tous les autres cas de figure un clampage “tardif”, c’est à dire lorsque le cordon a cessé de battre. C’est la pratique la plus physiologique.

Il est important de spécifier votre souhait de clampage tardif dans votre projet de naissance car les équipes médicales en milieu hospitalier ont malheureusement l’habitude de clamper précocement le cordon, sans raison logique.

 

 

2- “Le test d’hyperglycémie Provoquée par Voie Orale est obligatoire et indispensable pendant la grossesse”

FAUX !

Le diabète gestationnel, qui se caractérise par une augmentation anormale du taux de sucre dans l’organisme, n’est pas à prendre à la légère. Effectivement, il favorise des complications durant la grossesse. Il semble donc essentiel de le dépister.
Cependant, le test d’hypoglycémie provoquée par voie orale doit-il être systématique ?

Premièrement, non, ce test n’est pas obligatoire. Il est à conseiller aux femmes enceintes présentant un ou plusieurs facteurs de risques (âge maternel  supérieur à 35 ans, surpoids maternel avant la grossesse, prise de poids excessive pendant la grossesse, origine ethnique maternelle autre que caucasienne, antécédents familiaux de diabète, antécédents de diabète gestationnel ou de macrosomie, antécédents d’hypertension artérielle.)

Ensuite, il est important de savoir que certains experts, comme le docteur Michel Odent, réfutent, dans la plupart des cas, le terme de “maladie” pour l’augmentation du taux de glycémie dans le sang au cours de la grossesse.
“De nombreux professionnels n’hésitent pas à utiliser l’expression “diabète gestationnel” à propos de ce qui n’est qu’un signe d’activité placentaire” regrette Michel Odent (extrait de son livre “l’amour scientifié”).
En effet, en sécrétant une hormone spécifique, le placenta induit une plus grande intolérance au glucose, donc une plus grande quantité de sucre dans le sang.
Ceci n’est pas obligatoirement signe de pathologie.

De plus, ce test, qui consiste à ingérer une mixture atrocement sucrée, est très désagréable et les malaises suite à cette ingestion brutale d’une forte dose de glucose ne sont pas rares. Sans oublier que, pour les futures mamans soucieuses de consommer des aliments sains pour nourrir au mieux l’enfant qu’elles portent, ingérer tout ce glucose d’un coup peut faire peur !
Le comble, c’est que la glycémie est aussi influencée par le stress, ceci donnant lieu à de nombreux faux positifs

Donc, avant de vous rendre au labo pour vous soumettre à ce test peu attirant, discutez-en bien avec votre praticien et pesez le pour et le contre. Ce test n’est pas obligatoire et pas indispensable, il doit être envisagé au cas par cas.

 

 

3- “Un toucher vaginal est indispensable à chaque visite pendant la grossesse”

FAUX !

On a beau être enceinte, le toucher vaginal n’en est pas moins un acte intrusif, pas toujours bien vécu. Il est malheureusement trop fréquemment pratiqué lors de la grossesse, pourtant pas indispensable à de si nombreuses reprises.

Effectivement, le toucher vaginal s’impose si la femme ressent des contractions douloureuses, si elle a fait beaucoup de route, si elle a eu une activité très soutenue.
Si votre praticien juge qu’il serait utile de le faire, il doit vous expliquer pour quelle raison et demander votre consentement au préalable. Autrement, il n’a pas de raison d’être.

La Haute Autorité de Santé le préconise surtout chez les futures mamans à risque d’accouchement prématuré.

Si cet examen est pratiqué sur vous systématiquement à chaque rendez-vous et que cela vous dérange, discutez-en avec votre gynécologue ou votre sage-femme. Néanmoins si cet examen est relativement rare est justifié, c’est en confiance que vous devriez accepter cet examen. Il permet au professionnel de faire des vérifications qui peuvent s’avérer très utiles.

 

Le saviez-vous ?

Merci de partager vos réflexions sur le sujet en commentaire !
Passez une belle fin d’année, je vous dis à tout bientôt, en 2018 Winking smile !

 

Photo de WenPhotos

  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  • 19
    Partages

8 réflexions au sujet de « VRAI ou FAUX ??? Grossesse et Naissance – 3 affirmations totalement fausses ! »

  1. Enceinte de ma fille (il y a un peu plus de 4 ans), je n’avais pas conscience de tout cela. Je découvre maintenant qu’il est en effet souvent vraiment important de se questionner, se documenter (en se penchant sur le projet de naissance par exemple), sans pour autant prendre la place de l’équipe médicale. Donc merci de souligner tout cela dans ton article! 

    1. Oui, les maternités sont parfois réticentes aux projets de naissance, pourtant je vois là une occasion pour les futurs parents de prendre leur réelle place dans la naissance de leur enfant. Et c’est tellement important !

  2. Merci de nous éclairer sur ces 3 points ô combien importants!
    Tu as bien raison, c’est du vu et revu, et c’est bien cela le problème. Quand les choses deviennent “normales” parce que véhiculées par les médias, les gens ne se posent même plus la question.
    Le clampage précoce est, comme tu le dis, un geste souvent vu à la télé. Et ça a le don de m’agacer! Surtout quand il s’agit d’un accouchement en urgence ou dans la nature et que l’on voit la mère se mettre d’elle-même sur le dos pour l’expulsion… N’importe quoi!
    Natacha

  3. Merci pour ces informations bien utiles et qui permettent de “penser autrement” (dommage que j’ai déjà accouché 😉 …)
    Une autre idée reçue totalement fausse: les “bouts de sein”, généralement utilisés en cas d’allaitement douloureux, diminue la production de lait à cause d’une soi-disante stimulation moins efficace. Faux: Une amie a allaité sa fille plusieurs mois et qu’avec des bouts de seins !

Laisser un commentaire