Je ne me suis JAMAIS sentie AUSSI BELLE

Je ne me suis JAMAIS sentie AUSSI BELLE

Bonjour tout le monde !
J’espère que vous allez bien et que les quelques rayons de soleil et giboulées de printemps qui commencent à balayer la vague de froid vous ravissent…

Pour ma part, je termine mon huitième mois de grossesse, et un petit coup de fatigue se fait sentir.
Même la lecture me fatigue ! Alors mon défi traîne un peu…

Du coup je me suis lancée dans une lecture 100% plaisir, une lecture “détente et distraction garantie” !

Je vous présente “je ne me suis JAMAIS sentie AUSSI BELLE”, une bande dessinée écrite par Isabelle Bauthian et illustrée par Maud Hopsie.

Vous l’aurez deviné en voyant l’illustration qui trône en couverture à côté du titre : c’est une BD humoristique à propos de la grossesse.
Et quand on en est à 8 mois, c’est vraiment sympa à lire ! Très sympa surtout de se souvenir que beaucoup des petits maux et des expériences peu glamour que nous vivons pendant la grossesse sont communs à nombre d’entre nous…

Je me sens assez préservée côté difficultés de femmes enceintes. Certainement dû à mon regard éberlué par une grossesse tellement attendue et désirée… Mais cela ne m’a pas empêchée de me marrer à reconnaître des scènes de ma vie au fil des pages…

Petite présentation succincte, car je n’oserais en dévoiler de trop sur cet ouvrage qui mérite d’être lu et admiré !

 

L’histoire

“Apoline et Guilhem, un jeune couple, vont se redécouvrir à travers l’une des expériences les plus banales et pourtant les plus mystifiées de la vie. Un récit drôlissime sur la grossesse, sans langue de bois”.”

Le couple

Il faut savoir que sur ce sujet notre auteure et notre illustratrice ne prennent pas de pincettes ! La sexualité du couple est dévoilée de façon assez cru, dès l’étape de la conception ! C’est assez hilarant et je suis persuadée que de nombreux couples se reconnaitront dans leur phase de conception du bébé…

J’ai beaucoup aimé la complicité qui règne dans la relation qu’entretiennent Apoline et Guilhem. Ils découvrent ensemble les joies et les désagréments de la grossesse. Ils construisent ce nouveau monde qui s’ouvre à eux avec simplicité. Le futur papa fait ce qu’il peut pour s’investir dans cette situation, de laquelle il se sent parfois quelque peu exclu.

Le corps

Des nausées à la prise de poids, en passant par les vergetures, nous reconnaissons bien là de nombreux clichés concernant la transformation du corps féminin lors d’une grossesse.

C’est effectivement “sans langue de bois” qu’Isabelle B. et Maud H. dépeignent ce tableau quelque peu effrayant mais criant de vérité ! Ce qui nous sauve ? La dédramatisation ! L’histoire nous emmène subtilement vers cette dédramatisation des petits maux de la grossesse. Rien n’est immuable. pas de gravure dans le marbre. Tout ceci fait partie du processus !

Le monde du travail

Sur ce sujet encore, on dédramatise. Pour autant, nous sentons bien une pointe de dénonciation sous la façon humoristique dont le monde du travail est représenté. Apoline étant journaliste free-lance, ses différents employeurs ont tendance à lui donner de moins en moins de travail. Pourtant, ce statut ne lui donne pas de droits au congé maternité… Difficile alors de savoir lever le pied quand la fatigue se fait sentir.

L’entourage

C’est incroyable tout ce que l’on peut entendre lorsque l’on attend un bébé !
Chacun a un commentaire à faire. La grossesse des autres ramène chacun à sa propre grossesse, celle de sa compagne, ou encore sa propre naissance.
Être enceinte, c’est un peu être l’origine du monde futur.

Certains sont fascinés, admiratifs, inexplicablement attirés par votre silhouette arrondie remplie de vie. Envieux, jaloux.
D’autres sont absolument choqués par la folie qui vous a emparé lorsque vous avez créé ce petit être qui, selon eux, va balayer votre vie en un clin d’œil. Choqués voire dégoutés.

Puis la majorité des gens auxquels vous devez faire face pendant la grossesse ce sont les “déjà parents”. Ils nous racontent, nous mettent en garde, nous expliquent, nous certifient. Certains prennent un malin plaisir à nous transmettre leurs peurs et leurs déceptions : pourquoi seriez-vous épargnée ? Ils l’ont vécu ainsi, ce sera pareil pour vous, point barre.

Les bonnes intentions ne manquent pas !

Je crois qu’il faut écouter, en rire, en pleurer, mais garder la distance.
A chacun son histoire, à chacun sa vérité.

Cette BD dépeint de façon excellente ce ressenti que j’ai eu tout au long de ma grossesse ! De nombreuses scènes très rigolotes mettent l’accent là-dessus.

 

Il existe autant de déroulement de grossesses que de femmes enceintes et autant de bébés que de grossesses. Chacun est unique et seul le temps nous dira ce qu’il en est pour soi !

En attendant, marrons-nous en lisant ce genre d’histoires décomplexantes. Une bonne dose de légèreté, c’est bon pour le moral !

Un grand merci à Isabelle Bauthian et Maud hopsie pour ce chaleureux moment de détente.

Et un grand merci à Séverine et Benji qui m’ont fait découvrir cette BD en me l’offrant Smile.

 

Pour acheter la bande dessinée c’est par ici !

Je toucherai une (toute petite) commission si vous achetez la BD en passant par ce lien. Cela m’aide à entretenir ce blog. Merci si vous le faites.

  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  • 25
    Partages

3 réflexions au sujet de « Je ne me suis JAMAIS sentie AUSSI BELLE »

  1. J’ai 3 enfants et j’ai vécu chacune de mes grossesses dans un BONHEUR intense ! 😍 Je ne me suis jamais sentie aussi épanouie !! 😀💓

Laisser un commentaire