Noé en laine mérinos

Comment HABILLER bébé ? 2ème épisode : La folie de la LAINE !!

Photo principale : Le petit Noé par Elodie Lacan, sa maman

 

Me voilà de retour sur ce sujet : Comment habiller bébé ? (J’adore cette thématique, pas vous ?!)
Dans
le 1er épisode de cette série, j’ai évoqué la laine mérinos. Mais je ne me suis pas trop avancée, car je ne connaissais pas encore très bien “la bête”…

Aujourd’hui j’ai cheminé sur le sujet, et je suis absolument séduite par l’idée d’envelopper les bébés de cette fibre naturelle toute douce.
Je vous explique pourquoi, et comment !

 

 

Les avantages de la laine mérinos

Sur le papier, cela m’a fait rêver. Alors j’ai commencé à me procurer quelques petits vêtements 100% mérinos, histoire de voir à quoi ça rime, en vrai de vrai. Quand je les ai eu entre les mains, j’ai vite compris cette passion déchaînée que certaines mamans peuvent avoir pour cette magnifique fibre ! Heureusement, je suis tombée en pleine période de soldes…

Il paraît que lorsque l’on commence à goûter à la laine, je cite “nos enfants deviennent de petits laineux, et ils sont si bien là-dedans que l’on n’arrive plus à les habiller autrement !” Attention cela peut devenir une réelle addiction !

– Douceur

Idée reçue: “La laine ça pique”. Moi aussi j’avais cette idée en tête. J’étais persuadée que la laine, peu importe de quel type de mouton elle provient, ça pique, ça gratte, cela ne se porte pas à même la peau.
Vous n’imaginez pas la douceur de la laine mérinos ! Peut-être que cela dépend tout de même de la façon dont elle a été filée, plus ou moins finement. Mais toute celle qui m’est passée entre les mains, que ce soit sous forme de vêtements, de pelotes ou de lainage au mètre, je l’ai trouvée d’une douceur incomparable.

La laine mérinos ne pique pas, ne gratte pas, n’irrite pas la peau. Elle est toute à conseiller pour les peaux délicates comme celle de bébé.

Je mettrai sans problème cette laine directement contre la peau précieuse de mon bébé.

– Chaleur

Cette qualité de la laine est quand à elle bien connue.

Effectivement la laine constitue un textile de choix lorsque l’on recherche un vêtement qui tient bien chaud.
L’avantage qu’elle a et qui est moins connu est qu’elle a un fort pouvoir thermo-régulateur. C’est à dire ? Les fibres de la laine emprisonnent de l’air et créent une sorte de micro-climat tout autour du corps. Ceci permet de réguler sa température. C’est valable pour apporter de la chaleur mais aussi pour se protéger de celle-ci ! Cette utilisation de la laine est peu connue dans nos sociétés où nous avons tendance à nous déshabiller et déshabiller nos enfants au maximum lors de fortes chaleurs.

Pour la petite histoire : Je me souviens avoir été surprise lors d’un voyage au Mexique de voir un bébé emmitouflé dans une grosse couverture alors qu’il faisait 40°C. Sans doute sa maman avait-elle raison et protégeait bien mieux son bébé de la chaleur en agissant ainsi que si elle l’avait laissé d’une simple couche vêtu, badigeonné d’une épaisse couche de crème solaire (produit très controversé en passant).

– Légèreté

Si l’on compare par exemple une combinaison d’extérieur pour bébé en laine bouillie VS en matière synthétique, quelle va être à votre avis la grosse différence ?

Celle en laine est incroyablement plus fine ! Un lainage procurant autant de chaleur se voit bien plus fin et de ce fait plus confortable pour l’enfant, qui garde de bien meilleures capacités à se mouvoir !

– Pas d’odeurs, humidité évacuée

Avez-vous déjà noté la différence des odeurs corporelles que vous pouvez dégager selon le vêtement que vous portez ? Personnellement, je note une différence incroyable lorsque je porte une matière synthétique par rapport à une matière naturelle.

Et bien la laine mérinos a cet incroyable pouvoir de nous protéger des odeurs de transpiration ! Je ne connais pas (pas encore !) tous les tenants et les aboutissants de cet incroyable atout. Cependant il semblerait que ce soit une histoire de PH. La laine mérinos serait naturellement anti-bactérienne. La sueur au contact de la laine verrait son PH devenir acide et empêcherait ainsi le développement de bactéries et de champignons, et donc les odeurs par la même occasion !

La transpiration produite par le corps est transportée loin de la peau, jusqu’à la surface du vêtement, puis s’évapore. Le corps reste au sec, il n’y a pas de sensation d’humidité ni de froid. La température du corps reste constante, sans effort à fournir.

Cette évacuation de l’humidité a l’autre avantage de ne pas favoriser le développement des acariens, responsables d’allergies.

Les culottes en laine semblent une très bonne alternative aux surcouches lavables synthétiques. En leur offrant régulièrement une cure de lanoline, ces culottes sont à la fois imperméables et respirantes. Le tout en fibre 100% naturelle ! Que rêver de mieux ? De plus il ne s’avère pas nécessaire de les laver entre chaque change. Effectivement, les aérer simplement les débarrasse totalement de l’odeur d’urine qu’elles peuvent avoir emmagasiné. Voici ce que l’on peut lire dans la description d’un site vendeur : “La fonction naturelle auto-nettoyante de la laine rendra le shorty propre et hygiénique pour une nouvelle utilisation.”
J’ai commencé à m’équiper pour tester le concept, qui je l’avoue m’a totalement séduite. Je vous en dirai donc plus sur le sujet de ce système de couches lavables (plus naturel et écologique tu meurs !) dans quelques temps…

– Ecologique

La laine est une matière naturelle, renouvelable et biodégradable. De plus il semblerait que les enseignes qui proposent des vêtements en laine mérinos soient particulièrement sensibles à l’éthique. Ils utilisent généralement des procédés et des colorations les plus écologiques et respectueux possible.

Où trouver ces vêtements “magiques” ?

Les marques et enseignes

– La marque incontournable semble être Manymonths. Cette enseigne propose des vêtements 100% laine mérinos dans des couleurs éclatantes. Les formes sont simples et épurées. Leur grande force : tous leurs vêtements sont évolutifs. Ils sont en maille côtelée, ce qui leur permet de s’adapter à un enfant qui grandit. Les manches et jambes sont prévus pour être facilement retroussés pour ensuite prendre toute leur longueur.

– Il y a aussi la marque disana qui se distingue par sa laine mérinos bouillie. Les vestes et combinaisons ont très bonne réputation, ainsi que leurs culottes qui ont l’air topissimes pour des petites fesses enrobées de douceur !

– J’ai beaucoup entendu de bien de cosilana, qui propose de magnifiques pièces en laine-soie, qui sont ultra-douces.

– Pas encore vu de mes yeux ni touché de mes mains mais je connais l’existence du “Mouton à soie”, une marque toute récente qui fabrique en France et qui mêle laine et soie… à découvrir.

Quelques grandes enseignes proposent certains vêtements en 100% laine mérinos, telles que petit-bateau.

J’imagine que plusieurs autres marques font de jolies choses. Je ne manquerai pas de vous en parler si je découvre des perles !

Le marché de l’occasion

Oui venons-en au marché de l’occasion car il est vrai qu’au prix fort, hors soldes, ces petits bijoux de vêtements ont un coup non négligeable.
-> La bonne nouvelle si vous préférez acheter neuf : Ce sont des vêtements qui résistent très bien dans le temps et qui se revendent très facilement d’occasion, à un prix finalement assez proche du neuf !
-> La bonne nouvelle si vous préférez acheter d’occasion : vous trouverez de belles pièces en bon état en économisant un peu, et la REREvente est tout à fait envisageable !

Disons que dans tous les cas, neuf ou occasion, c’est un investissement qui vaut le coup. Attention tout de même à bien entretenir vos laines (lavage délicat, basse température, séchage à plat loin des sources de chaleur…etc.) car si elles sont rétrécies, feutrées ou trouées, elles se vendront forcément moins cher (sauf si vous avez LE coloris qui ne se fait plus et qui affole les mam’addicts !)

Alternative intéressante pour les plus créatives : la fabrication maison

Couture

Pour celles qui ont le feeling avec la couture, sachez qu’il existe de la laine mérinos magnifique à acheter au mètre ! J’en ai commandé (qui provient de Finlande). C’est beau, c’est doux, et ce n’est pas si difficile à coudre que ce que l’on peut croire. C’est un tissage fin. Avec un peu de patience, on peut faire de très jolies choses (je ne tarderai pas à partager avec vous ma première création, presque terminée Smile )

Une autre alternative que j’ai testée : Dégoter un vieux gilet de grand-mère en 100% mérinos dans une fripe (j’ai payé le mien 2€50), et s’en servir comme d’un lainage au mètre ! Ou mieux encore, en conservant les boutonnières. Mon premier essai n’est pas parfait mais j’adore le concept : pas cher, écolo, créatif. Expérience à renouveler encore et encore (tant pis si on me voit reluquer toutes les étiquettes une par une pour trouver la pièce en 100% mérinos, j’assume ma semi-addiction !!)

Rendez-vous sur ma page facebook ou mon instagram pour voir les photos avant/après de ma première création dans cet esprit récup !

Je me suis remise à la couture pour l’occasion et je suis totalement en train de renouer avec cette passionnante activité… Si certaines d’entre vous aimeraient que je fasse des tutos ou que je partage les patrons que je créé, j’en serai ravie, faites moi signe.

Tricot

On trouve facilement sur le marché des pelotes de laine en 100% mérinos. J’en ai dégoté d’occasion et je suis en attente de réception… Mais pour en avoir 3 pelotes chez moi, ça m’a tout l’air d’être un vrai régal à tricoter…

Les petits points négatifs (bin oui il en faut quelques uns tout de même !) et questionnements en suspens

– Le problème des mites qui adorent la laine ! C’est quelque-chose qui m’inquiète un peu… Mais je suppose qu’avec quelques astuces et huiles essentielles, on doit pouvoir éviter la catastrophe.

– Difficile de favoriser le commerce local… Mais j’habite tout près du Larzac donc peut-être vais-je trouver un bon plan dans le coin ? Sinon la majorité des laines proviennent des pays nordiques, qui en sont friands.

– Cela provient d’animaux, comment sont-ils traités ?

– L’addiction semble difficile à maîtriser, pour l’avoir observée chez certaines de mes amies !!! Et je commence à me sentir quelques peu atteinte… Alors que mon bébé n’est pas encore né… Au secours !!!

Voilà ce que je peux vous dire aujourd’hui sur cette belle découverte que constitue la laine mérinos pour moi…

De la douceur à n’en plus finir !

Les copines laineuses, si vous passez par là, n’hésitez pas à commenter, je suis certaine que vous avez des tonnes de choses à ajouter sur le sujet, étant pratiquantes depuis de nombreuses années !

J’ai lancé un appel sur facebook, pour avoir quelques photos de bébés laineux qui pourraient illustrer mon article…

En quelques minutes ce n’est pas moins de 20 photos que j’ai reçu ! Difficile de faire un choix parmi toutes ces photos d’enfants plus craquantes les unes que les autres, tout de laine vêtus… Un arc-en-ciel de douceur !

Alors, tant pis, les voici tous (!) :

28056187_10214137832014098_7621157851652116287_n28279598_10214818166548585_6867015204308254720_n28378757_10156300211484781_3808983169407909888_n28279607_10213699783421344_8738632906034544794_n28280143_10214818180348930_3267258450442190848_n28377549_10215826617642635_4193406673802874447_n28377559_10215489855589432_8757157854235322829_n28378834_2029546627283344_800371962296709671_n28379729_10155559159464200_1554017342870142220_n28379755_10155447894773576_8666932448746136651_n28471311_10215489870509805_8595217805566433103_n28575759_10156262848857458_6811577862435040096_n28575925_10215489842229098_5638115336574117656_n28576785_10156183293114146_4099945302217251464_n28577420_10213699779701251_6422661585320657182_n28660282_928714913971679_933285082838159530_n28468131_1913144545364904_5071443058459533781_n28379157_10215748445807568_4122399388402188288_n28377605_10215826705364828_3791609303628681093_n28279686_10156300218859781_8190976286760370176_n28280026_10215489887990242_6873322780785572390_n

 

J’attends tous vos avis et impressions en commentaires.

Merci  Winking smile

  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  • 70
    Partages

4 réflexions au sujet de « Comment HABILLER bébé ? 2ème épisode : La folie de la LAINE !! »

  1. Bravo très bel article ! Effectivement tu résumes bien l’addiction. À cela prêt que j’ai du mal avec les articles dit de coloris rares qui se vendent au prix du neuf alors que ce ne sont quand même “que” des vêtements ☺️
    Et puis finalement l’investissement quand on a rien avant (j’entends par là comme pour un premier enfant ) n’est pas si important. Quel vêtement classique peut se payer le luxe d’être porté de la naissance à 6 mois, de 6 mois à 2 ans, de 2 ans à 5 ans…. Et compte tenu de sa qualité auto nettoyante ça représente moins de lessives donc économie de temps et d’énergie ☺️
    Oui oui il n’en fallait pas moins pour finir de convaincre les réticents 😉

    1. Je suis assez d’accord à propos des coloris… Mais bon, peut-être vais-je aussi me laisser embrigader dans cette folie là ? lol

  2. Bonjour, je m’appelle Eglantine et je suis mam’addict… Très bon résumé en effet. J’ajouterais que Manymonths et Disana c’est GOTS, ce qui ne gâche rien. Pour les mites il suffit de ranger les manymonths et autres laines dans des sachets à zip, par exemple ceux dans lesquels ils sont vendus. Certaines font autrement et n’ont pas de soucis, anti-mites, HE, bacs en plastique (ou en verre pour les zéro déchets ). Celles qui sont tentées par l’aventure de la laine et des manymonths peuvent nous rejoindre sur notre groupe Facebook de fans, elles y trouveront les Infos et conseils essentiels pour bien démarrer, ainsi que des laines d’occasion ou même neuves. Le nom c’est “manymonths, babyidea et MaM les fans”. Attention, fort risque d’addiction! On vous aura prévenues 😉

    1. Oui GOTS c’est clair que c’est encore une valeur ajoutée.
      Pour le groupe fb, je ne savais pas trop si c’était bien ou pas d’en parler, je n’ai pas osé… Mais tu fais bien de le noter ici 😉

      Merci beaucoup pour l’intérêt que tu portes à mon article !

Laisser un commentaire