Habiller bébé en 100% laine : Une bonne idée ?

Habiller bébé en 100% laine : Une bonne idée ?

Tout juste un mois avant la naissance de ma petite luciole, j’ai écrit un article à propos de la laine.
J’étais absolument séduite et toute excitée par l’idée d’enrober mon bébé de cette douceur naturelle.
D’autant que cette laine mérinos semblait rendre de nombreuses mamans totalement addictes !

Je me suis donc procuré quelques pièces en 100% laine mérinos, principalement de la marque Manymonths (Je précise que je n’ai aucun lien affilié avec la marque ni avec aucun revendeur) : bodys, longuies (pantalons), gilets, chaussettes, turbulette… etc.
Et dès sa naissance, j’ai habillé ma fille en laine de la tête aux pieds.

Elle a maintenant 8 mois et demi et je viens vous faire un petit retour d’expérience.
Alors la folie de la laine ? Bonne ou fausse bonne idée ?

Merci à mon amie Virginie de me prêter la jolie photo de l’un de ses petits laineux.

 

Thermo-régulation

De la laine en été ?

Les sites spécialisés ventent la capacité thermo-régulatrice puissante des vêtements en laine mérinos.
Si bien qu’ils préconisent même leur utilisation en été par fortes chaleurs.

Personnellement, dès qu’il a fait chaud, je suis naturellement passée à des vêtements plus légers, en coton.
J’ai seulement gardé les gilets en service, parfaits lors de journées ou soirées un peu fraiches.
Ma fille avait clairement trop chaud en laine.

Je suppose que cela dépend des régions où l’on vit.
En Scandinavie l’été semble moins étouffant Winking smile !

 

Léger et chaud à la fois ?

Là-dessus, je suis totalement conquise.
La laine mérinos extrafine permet d’avoir un lainage très fin et très léger tout en conservant la chaleur de la laine.

Ceci permet au bébé d’être bien au chaud sans être engoncé dans des vêtements tellement épais qu’il ne peut plus bouger.

 

Transpiration ?

J’ai été bluffée par cet aspect là.
A chaque fois que j’ose mettre autre chose que de la laine à ma fille, elle a tendance à transpirer.

Donc clairement, la laine a l’effet inverse, ce qui est très appréciable pour garder bébé bien au chaud, sans humidité.

 

Confort

Là-dessus il n’y a aucun doute, la laine c’est ultra confortable !
C’est doux et souple.

Le vêtement s’adapte aux mouvements de bébé.
Ce n’est pas bébé qui adapte ses mouvements à la possibilité offerte par ses vêtements.

Et que son enfant soit libre de ses mouvements est essentiel dans la vie d’un parent bienveillant.

 

“Auto-nettoyante”

Odeurs

Qui n’a jamais senti l’odeur puissante du petit crachouillis de bébé ?
On est d’accord que dans ce cas il n’y a qu’un chose à faire : changer ses vêtements ?!

Eh bien, croyez-le ou non mais je vous le dis : avec la laine, pas besoin de changer de vêtements !
On essuie la petite misère comme on peut et terminé Smile.

Et en cas de petite fuite de couche (pipi), on laisse le vêtement sécher et s’aérer quelques heures et c’est oublié !

 

Tâches

Si l’on est réactif et que l’on essuie directement avec une éponge humide, la tâche ne s’incruste pas.
Par contre, une fois que celle-ci s’est tapé l’incruste, pas évident de la faire disparaitre (la laine nécessite des soins délicats…) !

Mon astuce, comme pour tout autre textile est le savon de Marseille.

 

Lavage

Il est clair que les vêtements en laine peuvent être portés de nombreuses fois avant d’être lavés :

– Pas de mauvaise odeur
– Pas ou peu d’aspect “sale”
– La lanoline (présente naturellement dans la laine) préserve les fibres, ce qui lui confère cette qualité “auto-nettoyante”.
Les saletés ont ainsi plus de difficultés à pénétrer à l’intérieur des fibres.

De temps à autres, un petit lavage s’impose tout de même…

Attention, ce sont des vêtements qui sont fragiles. Leur lavage doit donc être extrêmement délicat. En cas de mauvais traitements, les vêtements rétrécissent et feutrent facilement.

 

Voici ma routine de lavage :

(chez moi c’est toutes les deux ou trois semaines)

– Je frotte doucement au savon de Marseille les tâches repérées.
– Puis, je lave tout en machine, cycle laine, à froid, sans essorage, avec une lessive spéciale laine écologique (et qui n’embrume pas mon bébé de parfum, mais ça c’est à votre bon choix).
– Je termine par un rinçage supplémentaire ainsi qu’un essorage très doux (400 tours)

Il semblerait que la laine n’aime pas beaucoup les variations de température. C’est pourquoi il est recommandé de la laver à froid, le rinçage des machines à laver s’effectuant systématiquement à l’eau froide.

Ensuite, on évite de faire sécher les laines au soleil ou près d’une source de chaleur directe. Puis on favorise un séchage à plat.

Jusqu’à présent, mes laines ont très bien supporté mes doux lavages !

 

Vêtements évolutifs

La marque Manymonths, comme son nom l’indique, crée des vêtements prévus pour durer. Les bodys sont par exemple dotés de deux rangées de boutons pressions, afin de grandir avec l’enfant.
Les manches de tous les vêtements sont également prévues pour être facilement et joliment retournées.

De façon générale je trouve leurs petits systèmes assez efficaces. Et la façon dont la laine est tissée rend les vêtements bien souples et extensibles en largeur, ce qui leur permet de durer également.
Ces vêtements sont clairement plus évolutifs que les vêtements “classiques”.

 

 

Mites et autres cauchemars

C’était l’une de mes craintes principales en investissant dans la laine : Les miiiiiiiiites.
Ces petites bêtes (ainsi que d’autres du même genre) adorent les fibres naturelles. Elles font de petits trous dans vos vêtements, décimant votre armoire en un temps record.

Protection

Il est indispensable de mettre les laines à l’abri durant l’été.
Effectivement il semble que lorsque l’on utilise les vêtements très régulièrement, les mites n’ont pas le temps / la possibilité de les attaquer. Dès qu’ils stagnent un peu dans l’armoire, on les retrouve troués

L’idéal est de les ranger dans des boîtes hermétiques (difficile à trouver malheureusement).

Des mites chez moi ?

Les mites ne sont pas, heureusement, présentes dans toutes les chaumières. Mais attention, elles arrivent sans prévenir et sans raison apparente, dans tout foyer, du plus propre au plus sale.
Soyez donc vigilant(e).

Leurs cousines les anthrènes peuvent également décimer vos plus beaux vêtements…

Les huiles essentielles peuvent être un bon début pour les éloigner ou éviter qu’elles ne s’installent chez vous. (Avant l’utilisation d’huiles essentielles, pensez à vérifier qu’elles sont utilisables en présence d’un enfant, d’une femme enceinte, d’une femme allaitante.)

Et si votre “chez vous” est attaqué par les vilaines petites bêtes, pensez aux trichogrammes qui semblent constituer le traitement le plus écologique et naturel. Evidemment cela a un coup exorbitant…

 

 

Conclusion ?

Malgré l’horreur des petites bestioles mangeuses de beaux habits, je suis devenue une grande adepte de la laine !
C’est simple : ma fille ne met que ça depuis que le froid a commencé à piquer.

Mon combo préféré : body en laine, collants en laine, chaussettes en laine, robe “décorative” Winking smile, gilet en laine.

Si vous avez envie de matières naturelles et de vêtements confortables, souples et doux qui durent dans le temps, la laine est faite pour vous !
Enfin, je veux dire pour vos enfants…

Ah oui parce qu’attention, à force d’enrober nos bébés de douceur, on a envie de s’y blottir nous aussi…
Et nous voilà à l’affut de vêtements 100% laine mérinos pour toute la famille !

N’oubliez pas de favoriser les achats d’occasion afin de limiter vos déchets.

Photo de Virginie Lecaille

  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  • 63
    Partages

Cet article a 4 commentaires

    1. ih ih n’hésite pas, j’ai de plus en plus de mal à porter autre chose que de la pure laine !!!

  1. Bravo pour la clarté et l’intérêt de cet article Fanny ❣

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Recevez gratuitement votre journal de grossesse imprimable !

​Une création unique qui contient de nombreuses illustrations inédites.