Débuter sereinement avec les COUCHES LAVABLES

Débuter sereinement avec les COUCHES LAVABLES

Les couches lavables ?
Une alternative non parfaite mais intéressante.
Oui parce-que, les montagnes de déchets que l’on construit chaque jour avec les couches jetables, c’est de la folie !

Je vous épargne les chiffres culpabilisants pour aujourd’hui…
Au lieu de ça, je vous propose de vous donner un petit coup de pouce pour débuter l’aventure des couches lavables.

Parce-que, ça paraît tout simple de troquer jetables contre lavables mais en réalité ça ne l’est pas tant que ça… Et quand ça commence mal, on peut vite se décourager et craquer pour la facilité des jetables.

Voici donc l’erreur fréquemment commise par les parents qui se lancent dans l’aventure.
Et surtout voici comment l’éviter et débuter sereinement avec les couches lavables !

L’erreur fatale = Choisir un modèle avant la naissance de bébé

C’est l’erreur la plus fréquente et la plus embêtante.
Quoi de plus rageant que de se rendre compte que les magnifiques couches toutes neuves dans lesquelles on a investi [un bras] ne conviennent pas à bébé ?!

Chaque enfant a sa morphologie.

Selon celle-ci, certaines couches lavables épouseront parfaitement les petites cuisses [dodues ou non] de votre enfant, ou pas. Et c’est ainsi que vous aurez droit à des fuites, ou non !

 

La réactivité de la peau diffère également d’un enfant à un autre

Les bébés sont plus ou moins sujets aux érythèmes fessiers, réactions allergiques, maladies de peau… etc.

Et je peux vous assurer que le choix d’un matériau bio et naturel ne vous garantira malheureusement pas une peau toute douce…
Les enfants qui ont une peau particulièrement fragile ont généralement une meilleure tolérance au contact de la microfibre. Eh oui… La microfibre n’a rien de naturel, mais elle permet un effet “fesses au sec”.

 

Confort du parent

Il est essentiel que vous soyez à l’aise avec le modèle choisi.

Certaines personnes vont apprécier la simplicité des couches Tout En 1 (=TE1) qui ne nécessiteront aucun rajout de culotte de protection, insert, lange…etc.
D’autres vont préférer les Tout En 2 (=TE2) parce que tout laver à chaque fois leur paraît inutile.

Certains parents seront fan du pliage de lange à l’ancienne.
D’autres seront accros aux motifs colorés ! (Bon là on est d’accord ce n’est plus de l’ordre du confort !)

 

Donc, vous l’aurez compris, constituer son stock de couches lavables avant la naissance de bébé serait très probablement une erreur (sauf coup de chance !)
Le mieux est de tester tranquillement dans les premières semaines de vie de bébé.

 

Constituez-vous un lot d’essai

L’idéal est que ce lot contienne différentes marques, différents modèles, et différentes matières.

Marché de l’occasion

Cela peut étonner au début, mais la couche lavable a la côte sur le marché de l’occasion !
Beaucoup de parents font l’erreur fatale d’investir avant de tester –> on trouve des lots de couches neuves ou presque à bon prix.

Chouette !

Mais ne vous enflammez pas non plus en achetant tout un lot du même modèle…
Essayez de dégoter quelques couches bien différentes peu usagées.

Achat neuf

Vous pouvez également investir dans du neuf en mixant différents modèles et différentes marques. Personnellement je guette les offres promotionnelles et autres bons plans, à vous de définir votre stratégie !
Je crois bien que des kits d’essai existent mais je n’ai pas testé et je ne saurai pas vous en dire plus. Piste à creuser !

 

Location

Cette solution là est certainement la moins risquée : vous rendez ce qui ne vous convient pas et vous n’avez pas besoin de faire des pieds et des mains pour essayer de les revendre !

Vous avez la possibilité de louer un lot dans votre région, ou par internet. Je n’ai pas non plus testé personnellement le concept mais j’en ai entendu beaucoup de bien.

Trouvez votre routine tranquillement

Vous êtes donc en recherche de LA couche idéale pour vous et votre bébé. Il vous faudra également un peu de temps pour trouver une routine confortable.

Stockage

Personnellement notre petite routine est très simple : Je rince un peu si il y a eu grosse commission et je jette la couche dans un bac prévu à cet effet. Les lavettes lavables confectionnées par mes soins subissent le même sort ! Le tout est stocké ainsi, sans aucun ajout de produit, eau, ou autre.

Notre stock de couches nous impose une machine tous les deux-trois jours environ.
Ce laps de temps assez court ne laisse pas le temps aux couches de macérer et nous n’avons pas de problème de mauvaises odeurs.

Lavage

Il est important que vous évaluiez le nombre de couches dont vous avez besoin.

En effet, si vous en avez très peu, vous serez amenés à faire tourner votre machine à laver souvent et peu remplie.
Au contraire si vous en avez beaucoup, vous risquez de trop attendre pour les laver et ainsi vous coltiner de mauvaises odeurs et surcharger votre machine.

Nous en avons 21 et cela nous convient parfaitement. Nous les lavons toujours séparément du reste du linge (sauf les petites lavettes qui ne les quittent pas) à 40°C avec prélavage (programme éco). De temps en temps elles prennent un bain de bicarbonate de soude suivi d’un lavage à 60°C afin de les décrasser.

C’est notre routine lavage, à vous de trouver celle qui vous convient !

(Pensez que lorsque vous quittez la maison pour plusieurs jours, il est indispensable de ne pas laisser des couches sales.)

Séchage

Attention, certaines matières sèchent plus vite que d’autres ! Je vous conseille donc, encore et toujours de tester. Vos besoins seront différents si vous avez un jardin ou non, si vous vivez à Brest, à Aurillac ou à Nice; si votre logement est humide… etc.

Rangement

Prévoyez un espace pratique, propre et sec, pour entreposer vos couches propres. C’est un petit peu volumineux quand tout est propre !

Cette période de test vous assure le confort par la suite

J’espère ne pas vous faire peur avec tous ces paramètres ! Cela demande un peu de réflexion et d’organisation au départ mais une fois que l’on a trouvé son modèle et sa routine, c’est tout bénef ! Economique, écologique, pratique, confortable, joli…

A vous de voir jusqu’où vous allez dans cette démarche écologique. Certains parents jonglent entre jetables et lavables. D’autres sont 100% fidèles aux lavables.

Comme tout produit, le paramètre éthique n’est pas assuré et vous devrez redoubler d’efforts pour trouver LA couche idéale ET éthique.
Lavable est plus écologique que jetable. Cependant les couches lavables ne sont pas systématiquement plus naturelles.

HNI

Le “perfect” à mon sens serait de pratiquer l’hygiène naturelle infantile (HNI). Ce concept consiste à ne pas mettre de couche à bébé. Car on l’a totalement oublié dans notre culture mais les bébés savent nous signaler qu’ils vont faire leurs besoins ! Je trouve qu’apprendre à déceler ces signaux est incroyablement intelligent. Et le confort du bébé sans couche est incomparable…
Je ne pratique pas l’HNI en soi puisque je laisse rarement ma fille sans couche. Je repère par contre de plus en plus ses signaux lorsqu’elle va aller à la selle. Et quand c’est le cas je la mets en position physiologique au dessus des toilettes. Cela fonctionne de mieux en mieux ! Les couches souillées de selles sont de plus en plus rares Smile. Un bon début pour protéger la douce peau des fesses de mon bébé…

Pour plus de renseignements sur l’HNI, allez visiter le blog spécialisé de mon amie Natacha : Heureux sans couches.

J’espère vous avoir donné quelques bonnes pistes pour débuter sereinement avec les couches lavables. N’hésitez pas à commenter pour donner votre avis !

  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  • 24
    Partages

Cet article a 2 commentaires

  1. Merci pour cet article, Fanny 🙂
    Ne t’en fais pas je mets des couches à mon bébé, moi aussi qu’elles soient lavables ou jetables.
    On peut pratiquer l’HNI avec couches (mince, je ne t’ai jamais dit ça?), même si effectivement, sans couches c’est mieux pour bébé 🙂
    Je vais suivre ta routine de lavage, car les couches que j’ai ont tendance à s’encrasser. Le bicarbonate, j’adore, plus écolo que ça, tu meurs 😉
    Natacha

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Recevez gratuitement votre journal de grossesse imprimable !

​Une création unique qui contient de nombreuses illustrations inédites.